Pourquoi j’ai décidé de ne plus me couper les cheveux

Aujourd’hui, dernier jour d’octobre, c’est aussi le dernier jour de la campagne de sensibilisation au cancer du sein, appelée « Octobre Rose ». Je ne comptais pas faire un article en particulier sur ce sujet mais une conversation avec des collègues de travail ce matin sur pourquoi je ne me coupais plus les cheveux comme avant, m’a ouvert les yeux sur l’importance d’un projet qui me tient à cœur :

Laisser mes cheveux pousser pour en faire don!

Du coup elles m’ont posé plein de question car elles ne savaient pas que c’était possible et ont salué ma démarche. J’ai beaucoup aimé partager cela avec elles et je me suis dit que ça serait bien de la partager avec vous aussi.

Faire don à qui et pourquoi?

J’aimerai que mes cheveux soit utilisé dans la confection de perruque pour les femmes qui ont perdu les leurs suite à un traitement contre le cancer.

woman wearing white long sleeved shirt
Photo de Element5 Digital sur Pexels.com

J’ai découvert le don de cheveux par hasard en surfant sur internet sur le site de l’association belge Coup d’éclat. J’ai immédiatement pensé à une amie qui suite à une chimiothérapie a perdu ses magnifiques longs cheveux. Je ne pouvais pas ignoré ce genre de don qui est tout à fait a ma porté. J’ai donc cherché si il existait aussi en France une association qui permettait de faire ce type de don.

unnamed-45

Solid’hair est la première association en France a proposé le don de cheveux. C’est donc vers eux que je me tournerai quand le moment sera venu. Cela fait maintenant une année entière que je laisse mes cheveux loin d’une paire de ciseaux. D’un carré plongeant court, j’en suis à environ une quinzaine de centimètre !!

Si vous aussi vous souhaitez faire don de vos cheveux à Solid’hair, il y a quelques règles à respecter :

  • Avoir une belle longueur de 25 cm de cheveux en bonne santé (non abîmés)
  • Avoir des cheveux naturels, non colorés (sans henné, ni coloration, ni décoloration, ni Tie and dye, ni mèches)
  • Les faire couper par un professionnel (coiffeurs en lien avec l’association ou non)
Comment prendre soin de ses cheveux naturellement

Il n’est pas toujours évident d’avoir des cheveux naturels et en bonne santé sur une grande longueur. Mais il existe des techniques naturelles pour aider à la pousse et à l’entretien. Je vous livre mes trois conseils qui me permettent d’avoir une longueur sans fourche ni pointes cassantes.

  1. Le shampoing : j’utilise depuis deux ans maintenant un shampoing solide de chez « Secret de Provence » tout type de cheveux. Je me lave les cheveux tous les 7-8 jours (parfois 10). Je fais deux shampoings à chaque fois. Le premier pour nettoyer le cuir chevelu sans gratter ni masser trop fort et le second pour laver les longueurs et finir d’éliminer les saletés des racines.
  2. J’essaie de faire un masque capillaire réparateur naturel de temps en temps avant de faire mon shampoing hebdomadaire. Pour cela j’utilise la recette de Peau Neuve « masque réparateur à la spiruline ». Pour ce masque juste trois ingrédients : 1 yaourt nature, du sirop d’agave et de la spiruline en poudre. Vous pouvez retrouver sa recette sur son blog ICI
  3. Utiliser un sérum pousse des cheveux. Peau Neuve propose une recette de sérum tellement simple que ça serait dommage de ne pas l’essayer. De l’huile de sésame et de l’huile de ricin en massage sur le cuir chevelu. J’avoue ne pas avoir encore essayé mais comme il y a un magasin bio à côté de mon travail, je vais aller me propcurer ces deux huiles que je ne possède pas encore.

Ci dessous les deux publication de Peau Neuve sur son compte instagram concernant le sérum pousse des cheveux et le masque réparateur à la spiruline.

View this post on Instagram

RECETTE POUSSE DES CHEVEUX 🌿 . Très simple et efficace, je repartage une ancienne recette du blog suite aux nombreux retours positifs. IL TE FAUT : 2 cuillères à soupe d’huile de Sésame, 1 cuillère à soupe d’huile végétale de Ricin. PRÉPARATION – APPLICATION : je mélange les deux huiles et avec mon doigt (sans l’ongle), je masse délicatement mon cuir chevelu. Je laisse poser 30 minutes minimum, jusqu’à toute la nuit si je suis motivée ! Je rince avec mon futur shampoing. BIENFAITS : l’huile de Ricin est l’indispensable POUSSE DES CHEVEUX, on l’utilise même pour les alopécies, calvities… l’huile de Sesame elle, est très légère et nourrissante, elle facilite l’adhésion des soins sur les cheveux. On la recommande pour les massages. Fréquence : deux fois dans le mois c’est déjà bien ! Astuce : l’huile de Ricin est visqueuse, très collante donc difficile à rincer. Le fait de la mélanger avec une huile dite légère, ici Sésame, cela va déjà faciliter l’application et le rinçage. Sinon pour les cheveux fins qui gardent bien l’huile, tu peux faire un prélavage uniquement sur les racines, tu rinces, puis tu appliques ton shampoing sur l’ensemble de la cheveux. Une eau de rinçage au vinaigre de Cidre est aussi conseillée et tes cheveux te remercieront tout en brillance. #peauneuve_cheveux

A post shared by PEAU NEUVE 🌙 (@peau_neuve) on

Bon, quand on n’a plus l’habitude d’avoir les cheveux longs, il y a des matins où on se sent un peu comme une vache à frange !

brown highland cattle on field of grass
Photo de Gabriela Palai sur Pexels.com
♥ Prenez bien soin de vous et de vos proches ♥
Publicités

8 commentaires sur “Pourquoi j’ai décidé de ne plus me couper les cheveux

  1. Est-ce que tes cheveux tiennent bien 7 jours sans être lavés? Car moi c’est 2 jours max et après ils sont dégueu pas sortables ^^ A part les shampoings secs qui me sauvent une journée, c’est pas évident…
    Sinon très belle initiative de ta part ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Cyrielle 💜
      Oui ils tiennent! Je ne sais plus ce que c’est que d’avoir les racines grasses. Ce sont les produits chimiques contenus dans les shampoings classiques qui font que les cheveux regraissent très vite. Après je ne porte pas une bombe d’équitation tous les jours, ce qui ne doit pas aidé à garder les cheveux propres (frottement, transpiration). Ça prend du temps de constater les résultats de la conversion au shampoing propre (sans produits chimiques) mais le bénéfice est incroyable. Tu peux essayer un masque detox à l’argile (tu trouveras une recette sur le blog de Peau Neuve), ça t’aidera déjà à détoxer tes beaux cheveux.

      J'aime

    2. C’est vraiment une question d’habitude de soin. Les shampoings du commerce niquent complètement les cheveux, sont agressifs. Résultat, les cheveux graisse t en deux jours pour reconstituer ce qui se fait détruire par les produits. Et c’est un cercle vicieux : plus tu te lavés les cheveux, plus tu agresses le cuir chevelu et plus ça regraisse.
      Avec un shampoing simple et doux et en espaçant petit à petit tes shampoings, tu peux aisément tenir une bonne semaine !
      Côte article, je trouve l’initiative très intéressante. Vu que mes cheveux poussent vite, je pense que je vais les laisser continuer leur vie un moment et t’imiter tiens. 😉 Il faut un longueur minimum pour en faire don ? 🤔
      (Merci pour le partage des masques, je vais essayer ça tiens ! Même si dans l’absolu, l’huile d’olive seule, à laisser poser toute la nuit sur cheveux secs, a déjà fait des miracles pour l’hydratation. 😀)

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ton commentaire.
        Je suis bien d’accord avec toi, les éléments chimiques nous entraînent dans un cercle vicieux.
        J’ai essayé une fois le bain d’huile pour les cheveux mais ils n’ont pas aimé 😔
        Je n’ai pas précisé la longueur? Je vais le faire alors : c’est 25 cm chez Solid’hair et 20 cm chez Coup d’éclat.

        J'aime

  2. Je n’ai jamais coupé mes cheveux. Par contre, je leur fais un henné tous les trimestres et un bain d’orties.
    Pas de shampoing, le savon d’Alep est parfait.
    De temps en temps, je mets un coup de ciseaux sur les pointes mais je ne vais pas chez le coiffeur (beurk).
    Malheureusement, le cancer est une boîte à fric. C’est une façon de se remplir les poches (je vois ça en petites structures, ignoble !!!).
    Pour tout dire, je ne fais même pas les examens de « prévention ». Vue la façon dont on traite les malades, je ne suivrai de toute façon aucune chimiothérapie alors inutile d’aller me faire tripoter dans les hôpitaux pour savoir si tout va bien.
    Bah oui, j’ai eu 50 ans et je reçois des papiers tous les jours pour le cancer du sein, du côlon et mon conjoint a aussi son lot de gaspillage de papier.
    Prévenir les maladies n’est pas aller se faire anesthésier, irradier et entendre parler de maladies tout le temps.
    Qu’ils commencent par retirer du marché les produits toxiques, la bouffe industrielle…et les vaccins bourrés de métaux lourds.
    Ça, c’est éventuellement préventifs. Mais bon, la maladie est tellement lucrative….. comme la vente de ces produits. En bonne santé, on ne rapporte plus rien à l’industrie pharmaceutique.
    Mieux vaut un octobre rose médiatique qui fait pleurer dans les chaumières.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s